Aller au contenu Aller au menu principal

Ville à 30 km/h

La Ville à 30 km/h : un apaisement de l’espace public

Après une politique active de déploiement de zones 30, la Métropole généralise la mise en place de la Ville à 30.

À partir du 30 mars 2022, la vitesse maximale autorisée sera limitée à 30 km/h dans la quasi-totalité de la ville de Lyon. Une trentaine d'autres communes de la Métropole de Lyon sont passées ou passeront à 30 km/h.

Cette nouvelle réglementation permettra ainsi la circulation de tous les usagers dans des rues apaisées.

Chargement

Limitations de vitesse

Limitations de vitesse dans des conditions normales de circulation.

Par temps de pluie ou autres précipitations ou si la visibilité est inférieure à 50 mètres ou en cas de permis probatoire la vitesse doit être adaptée selon la réglementation en vigueur. Ces vitesses peuvent être réduites par les autorités investies du pouvoir de police de la circulation. Il appartient en outre au conducteur d'adapter sa vitesse lorsque les conditions de circulation ne sont plus optimales.

 

La Métropole de Lyon s’engage fortement aux cotés des communes pour le développement des modes actifs, la mise en œuvre d’un meilleur partage de l’espace public, l’amélioration de la sécurité des usagers et la réduction des nuisances sonores.

Au croisement de ces orientations, le passage en Ville à 30 est une action déterminante.

La Ville à 30 consiste à établir la limitation à 30 km/h comme norme de fonctionnement sur la majorité du périmètre urbain et ne conserver la limitation à 50 km/h (voire exceptionnellement à 70 Km/h) que sur certaines rues.

Les zones apaisées contribuent globalement à :

Réduire le nombre d’accidents de la route et leur gravité (20% de chance de survie en cas de choc à 50km/h contre 90% à 30km/h)

  

Améliorer la cohabitation entre tous les usagers : en abaissant la vitesse à 30 km/h, le champ de vision des conducteurs est augmenté et la distance de freinage des véhicules motorisés est divisée par 2

  

Rendre les rues plus apaisées, plus sûres, plus accueillantes, et à améliorer la qualité de vie des riverains (nuisances sonores divisées par 2 entre une zone à 50km/h et une zone à 30km/h)

+ Quelques éléments sur d’autres zones à vitesse limitée

La zone 30 permet la circulation de tous les usagers : la vitesse est limitée à 30 km/h et les chaussées sont à double sens pour les cyclistes (sauf dispositions contraires).

La zone 30 ne concerne pas une rue mais toute une zone où la vitesse est limitée à 30 km/h tant que vous n'avez pas rencontré un marquage au sol ou un panneau indiquant une autre vitesse.

Piéton

  • Je circule sur les trottoirs
  • Je peux traverser la chaussée n'importe où, dès lors qu'aucun passage piéton ne se situe à moins de 50 m. Les véhicules doivent me céder la priorité lorsque je manifeste mon envie de traverser, mais je n'impose jamais l'arrêt à un véhicule
  • Avant de traverser, je vérifie toujours des deux côtés qu'aucun cycliste ou voiture n'arrive

Cycliste

  • Je circule sur la chaussée, je peux m’écarter du côté droit pour m'éloigner d'un danger (portières…)
  • Je peux remonter une rue en contre-sens dès lors que la signalisation l'autorise (panneau, marquage au sol)
  • Je cède la priorité aux piétons qui manifestent l'envie de traverser (même en dehors d'un passage piéton) et je respecte les règles de priorité aux carrefours

Conducteur d'un véhicule motorisé

  • Je ne dépasse pas 30 km/h
  • Je reste vigilant et prudent notamment vis-à-vis des usagers plus vulnérables
  • Je cède la priorité aux piétons qui manifestent l'envie de traverser (même en dehors d'un passage piéton) et m'attends à croiser des cyclistes remontant les rues à sens unique
  • Je ralentis à l'approche de chaque carrefour, et m'attends à céder la priorité à tout véhicule arrivant des deux côtés, y compris un cycliste remontant une rue à sens unique

> Fiche pratique la zone 30 (pdf - 376 Ko)

La zone de rencontre permet la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, les piétons sont autorisés à circuler sur la chaussée sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules (sauf véhicules d'intervention et tramway). La vitesse est limitée à 20 km/h. Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes (sauf dispositions contraires). Le stationnement y est interdit en dehors des emplacements aménagés. Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l'espace urbain est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse.

Cycliste

  • Je respecte la priorité des piétons et leur cède le passage
  • Je circule sur la chaussée dans les deux sens, je peux m'écarter du côté droit pour m'éloigner d'un danger (portières…)
  • Je ne dépasse pas 20 km/h
  • Je respecte les règles de priorité aux carrefours

Conducteur d'un véhicule motorisé

  • Je ne dépasse pas 20 km/h
  • Je reste vigilant et prudent notamment vis-à-vis des usagers plus vulnérables
  • Je respecte la priorité des piétons, et leur cède le passage. Si des piétons circulent sur la chaussée, j'attends patiemment qu'ils me laissent passer, sans klaxonner
  • Je m'attends à croiser des cyclistes remontant les rues à sens unique
  • Je ralentis à l'approche de chaque carrefour, et m'attends à céder la priorité à tout véhicule arrivant des deux côtés, y compris un cycliste remontant une rue à sens unique
  • Je ne stationne que sur les emplacements aménagés, tout stationnement en dehors est gênant et verbalisable

> Fiche pratique la zone de rencontre (pdf - 461 Ko)

L'aire piétonne est une zone réservée à la circulation des piétons, de façon temporaire ou permanente. Les piétons sont prioritaires sur les véhicules (sauf véhicules d'intervention et tramway). Seuls sont autorisés les cyclistes et la circulation des véhicules motorisés pour la desserte interne de la zone. Ils doivent circuler à l'allure du pas. Le stationnement y est interdit, à l'exception des vélos sur les emplacements aménagés. Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation.

Piéton

Je peux circuler sur toute la largeur de la rue. Je suis prioritaire sur les véhicules (sauf tramway et véhicules d'intervention). Bien que je puisse rester statique, j'évite de bloquer la circulation.

Cycliste

  • Je roule au pas et ne gêne pas les piétons qui sont prioritaires. Je leur cède le passage
  • Je peux circuler dans les deux sens
  • Je respecte les régimes de priorité aux carrefours

Conducteur d'un véhicule motorisé

  • Je ne suis autorisé à entrer dans la zone que pour assurer la desserte interne (livraison, accès garage…)
  • Je circule à l'allure du pas. Je reste vigilant et prudent vis-à-vis des piétons et cyclistes
  • Je respecte la priorité des piétons, et leur cède le passage. Si des piétons m'empêchent de progresser, j'attends patiemment qu'ils me laissent passer, sans klaxonner
  • Je m'attends à croiser des cyclistes remontant les rues à sens unique
  • Je ralentis à l'approche de chaque carrefour et m'attends à céder la priorité à tout véhicule arrivant des deux côtés, y compris un cycliste remontant une rue à sens unique
  • Je ne stationne jamais, tout stationnement est gênant et verbalisable

> Fiche pratique de l'aire piétonne (pdf - 435 Ko)