Aller au contenu Aller au menu principal

Piéton

© Adobe Stock - Quai de Saône

  • 35% des déplacements quotidiens dans la Métropole de Lyon
  • 180 km de voies verte
  • 367 km de voiries en zone 30
  • 19 km de cheminements accessibles aux PMR
  • 19 km d'aires piétonnes
  • 45 km de zones de rencontre
  • + de 100 lignes Pédibus

La marche à pied représente le premier mode de déplacement sur Lyon et Villeurbanne (EMD 2015). En plus d’être le moyen de déplacement le plus économe, elle permet la pratique d'une activité physique accessible aux petits comme aux grands.

La Métropole de Lyon vous donne de bonnes raisons de marcher ! Pour parcourir la ville à pied aisément avec pour simple bagage votre curiosité.

Retrouvez la nouvelle carte "Ma ville à pied (pdf - 7,5 Mo)". Elle reprend les temps moyens en minutes à pied entre les lieux emblématiques de Lyon et Villeurbanne.
La marche : c'est rapide, économique, pratique, fiable, à adopter sans modération...

 

Et si chaque matin était une aventure conviviale et solidaire ? Pédibus est une solution éco-citoyenne pour les déplacements domicile - école mise en place dans de nombreux groupes scolaires de la Métropole de Lyon. Accompagné par des parents bénévoles, chaque Pédibus parcourt à pied son itinéraire jusqu'à l'école avec à chaque arrêt de nouveaux enfants qui rejoignent le convoi.

Consultez la rubrique Pedibus

Pour prendre en compte les besoins des usagers, notamment les plus vulnérables, la Métropole de Lyon a engagé une démarche pour améliorer l’accessibilité de la voirie et des espaces publics, avec notamment la réalisation :

  • du Schéma Directeur d’Accessibilité (pdf - 542 ko), permettant de guider les choix des travaux,
  • du plan intercommunal pour l’accessibilité de la voirie et des espaces publics annuel, présentant pour chaque projet, les différentes actions réalisées pour améliorer l’accessibilité.

Par ailleurs, les réunions régulières avec les associations, dans le cadre de la commission intercommunale d’accessibilité, créent un espace de dialogue privilégié entre les associations et les services de la Métropole pour permettre de réduire les obstacles à l’accessibilité.